⇐ Retour

Hommage à John Heartfield.
John Heartfield fut, avec Raoul Hausmann, l'un des premiers à utiliser la technique du photomontage. Membre du mouvement Dada, adhérent du Parti communiste d'Allemagne (dès 1918), il devient, à partir de 1928, selon Aragon, le « prototype de l'artiste antifasciste ». En effet, la plus grande partie de son travail est consacrée à la création d'affiches dénonçant la montée du nazisme et illustre, à partir de 1930, les couvertures du journal ouvrier Arbeiter Illustrierte Zeitung (AIZ). Ici je me suis inspirée de son oeuve "Wer bügerbläter liest wird blind und taub. Weg mit den verdummungsbandagen!" (Si vous lisez plus tard, vous deviendrez aveugle et sourd. Loin des bandages stupides!)

Photographie d'une modèle dont la tête est entourée d'un papier journal sur lequel il est noté La peur de la fin du monde.